25/1/2018

 

&&         première escale d’un navire « YAMAL »  à  Dunkerque    &&

   

Après Montoir, où est arrivé hier un second navire de ce type, c’est Dunkerque qui a accueilli jeudi 25 janvier son premier méthanier brise-glace en provenance de Yamal LNG. Il s’agit du Boris Vilkitsky, second des 15 navires spécialement construits pour acheminer vers l’Europe et l’Asie le GNL produit par le nouveau champ russe.

Parti 13 jours plus tôt du terminal de Sabetta, sur la péninsule de Yamal, le Boris Vilkitsky a déchargé 165.000 m3 de gaz naturel liquéfié au terminal Dunkerque LNG. Mis en service le 1er janvier 2017, ce dernier appartient à EDF (65%), Fluxys (25%) et Total (10%). Présenté comme le second terminal méthanier d’Europe continentale, le site, raccordé aux marchés français et belge, offre une capacité de regazéification de 13 milliards de m3 par an, ce qui équivaut à environ 20% de la consommation annuelle de la France et de la Belgique en gaz naturel.

 Dunkerque LNG précise que le Boris Vilkitsky est le quatrième méthanier affrété par le groupe Total pour approvisionner le terminal nordiste depuis son démarrage commercial. Total qui est également actionnaire à 20% de Yamal LNG, société détenue majoritairement par le Russe Novatek (50.1%) et dans laquelle sont également présents les Chinois CNPC (20%) et Silk Road (9.9%).  

 Source Mer et Marine

 

31/10/2018

 

&&   Dunkerque : le port a traité plus de 50 millions de tonnes en 2017   &&

 

Le trafic annuel 2017 se situe en progression de 3% par rapport à l'année 2016 à 50,4 MT. Les marchandises diverses, sont globalement en retrait de 9% pour un tonnage de 20,55 MT. Le trafic transmanche réalise une bonne année. Le trafic totalise 16,4 MT, en repli de 10%.

 

   Le nombre de camions et remorques est en baisse de 11 % à 612 000 unités de fret.  

 

Les passagers sont en repli de 8% pour 2,67 millions de voyageurs et les voitures de tourisme en retrait de 9 % pour 699 000 véhicules. Les conteneurs  terminent l’année avec un nouveau record de 374 000 EVP et une progression de 10%. Néanmoins cette activité a subi au cours de l’année 2017 l’effet conjugué de la tempête Matthew puis celui de l’ouragan  Maria dans les Antilles françaises, affectant sévèrement la production de bananes et donc les importations de ces fruits pour le port de Dunkerque. Les marchandises diverses conventionnelles sont en légère diminution de 3% pour un tonnage de 1,15 MT.

 

 Les vracs solides : l’année 2017 a été portée par les pondéreux pour atteindre 24,55 MT, en augmentation de 11%. L’usine dunkerquoise d’ArcelorMittal a fonctionné à plein régime, après les arrêts pour maintenance du haut-fourneau n°2 (HF2) en 2015 puis du haut-fourneau n°4 (HF4) en 2016. Les minerais profitent également de la forte activité de transbordement au Quai à Pondéreux Ouest pour les autres usines sidérurgiques du groupe. Ils réalisent un nouveau record d’activité avec un tonnage de 14,5 MT, en hausse de 24%. Le trafic de charbon a retrouvé un bon niveau d’activité à 6 MT, en progression de 11%. Les céréales présentent des résultats contrastés. Les importations établissent un nouveau record avec plus de 350 000 tonnes et une progression de 31%. Par contre, les exportations, à l’instar de l’ensemble des ports français, subissent la très mauvaise récolte de 2016 et le retard dans les expéditions de la récolte de 2017.

 

  Les vracs liquides : après plusieurs années ils bénéficient de la mise en service du terminal méthanier. Les produits pétroliers retrouvent 3% pour un tonnage de 3,4 MT. Le gaz se compose de gaz industriel et de GNL. Le MT, en hausse de 230% par rapport à 2016. Le fonctionnement et a enregistré 866 000 tonnes de GNL. Les autres vracs liquides sont en repli de 26% à 0,4 MT.

 

  Dunkerque se positionne clairement comme le 1er port français au trafic le plus diversifié hors pétrole avec 47 MT.  

 

Source internet

 

 

 

&&      TANGER  - MAROC      &&

 

 

 

 Les deux terminaux à conteneurs de Tanger Med 1 ont traité 3,31 millions d'EVP en 2017 et le port a dépassé pour la première fois les 50 millions de tonnes annuelles.

 

  Sa progression de 15 % lui a permis de traiter un trafic global de 51.328.150 tonnes en 2017, année de son dixième  anniversaire.

 

  Le conteneur a lui aussi atteint un nouveau record, tant sur le plan du nombre de boîtes chargées et déchargées, 3.312.409 EVP (+ 12%), que sur celui du tonnage, 37,404 millions de tonnes (Mt), contre 31,49 Mt en 2016 (+ 19 %).   

 

  Les deux terminaux (TC1 et TC2) tournent à plein régime. La deuxième phase de développement du port va ajouter à partir de 2019 deux autres terminaux de 1,3 et 4,2 millions d'EVP de capacité qui soulageront Tanger Med 1 et soutiendront la forte croissance du port.

 

  L'Afrique est le premier continent avec lequel échange Tanger Med (35 % des volumes), devant l'Europe (25 %),            l'Asie (23 %) et l'Amérique (8 %). Plus de 90 % du trafic conteneurisé de Tanger Med provient de volumes transbordés.  Le hub tangérois distribue principalement l'Afrique de l'Ouest.

 

  Le trafic roulier de poids lourds à destination et en provenance de l'Europe via l'Espagne, dont Tanger Med est quasiment l'unique point de passage marocain (97 % du trafic international), a enregistré une croissance de 9 % en unités TIR (transport international routier), soit 286.538 véhicules, et de 14 % en masse (7,08 Mt). Le port attribue cette évolution aux croissances des exports industriels de 10 % et agroalimentaires de 11 %.

 

20/08/2016

 &                 « DUNKERQUE LNG »  OPERATIONNEL                  &

 

En provenance de Ras Lafan au Quatar, le « Murwab » , battant pavillon des iles Marshall,  a inauguré le terminal LNG les 23 et 24 janvier 2017 en déchargeant 190.000m3 de gaz liquéfié, première cargaison commerciale.

 

     LNG  «Murwab           

 

 

     315 x 50m

 

      DW 121.843t              Navire construit en 2008

 

Avec l’arrivée du « Madrid Spirit », le vendredi 8 juillet 2016, navire méthanier armé par un équipage espagnol de la société Teekay, le terminal LNG de Dunkerque avait accueilli son premier méthanier et ses quelque 130 000 m3 de GNL en provenance de l’usine de liquéfaction de Bonny, au Nigéria. Ceci lui avait permis de réaliser la mise en service industrielle de l’installation, après quatre ans et demi de construction et  mise en froid partielle à l’azote à -110°C).

« Dunkerque LNG » est une filiale d’EDF à 65%, de Fluxys à 25% (un groupe d'infrastructures de transport de gaz naturel indépendant, basé en Belgique et présent à travers l'Europe) et de TOTAL à 10%. La construction du terminal a été décidée le 27 juin 2011.

08/07/2016

 

Première escale au Terminal LNG de  DUNKERQUE

 

(Bloomberg) — Le terminal de gaz naturel liquéfié de Dunkerque  a reçu sa première cargaison vendredi, portant à 4 les installations d’importation du pays pour ce combustible, alors que le marché est surabondamment fourni.

 

Le «Madrid Spirit », un pétrolier de 285 mètres de long, a délivré une cargaison en provenance du Nigéria pour le compte d’Electricité de France SA, qui détient 65 % du projet appelé « Dunkerque LNG ».

 

Un second navire est attendu le mois prochain et le terminal sera testé avant le début des opérations commerciales fin septembre.

 

La mise en service du terminal à l’ouverture de la Manche près de la Belgique coïncide avec davantage de méthaniers à destination de l’Europe alors que la demande faiblit partout et que les prix des carburant s’effondrent. Les importations de GNL européennes devraient augmenter d’environ  13% pour s’élever cette année à 45 millions de tonnes, selon l’énergie Aspects Ltd., un consultant de l’industrie à Londres.

 

 Avec un excès mondiale de carburant qui devrait culminer en 2020, la capacité de production dépasserait la demande d’au moins 29%..

 

Dunkerque recevra environ 20 pour cent de tout le gaz consommé en France et en Belgique, selon le site web d’EDF. Le gaz du terminal peut être livré en Belgique et en Europe du Nord-Ouest via un nouveau pipeline récemment construit. Les autres partenaires du terminal les autres actionnaires sont  SA Fluxys et Total SA. La cconstruction de installation a débuté  en 2011.

 

                                               Source G Captain