06/3/2020

 

&&         PORTS  ESPAGNOLS        &&

 

Même s’il n’a progressé que de 0,3% en 2019, question trafic, cela irait plutôt bien de l’autre côté des Pyrénées, selon les statistiques publiées par le ministère espagnol  des transports : en 2019 l’ensemble des 46 ports d’intérêt général ont  manipulé 564.612t, un record historique. Pendant la dernière décennie, le trafic a augmenté en moyenne de 3% par an passant de 432Mt à 564Mt.

 Pour les conteneurs,  le tableau ci-après en millions d’EVP montre plus de 13% de croissance sur la période, avec 9,4 M d’EVP en transit en 2019:

 

Ports espagnols

2016

217

2018

2019

Containers total

15 154

15 952

17 203

17 467

Containers en transit

7 899

8 501

9 268

9 401

en pourcentage du total

52,1%

53,3%

53,9%

53,8%

 

 Algesiras a établi un nouveau record fin 2019 à 5,1M d’EVP. Barcelone a un peu moins progressé, mais il faut se souvenir que le port avait établi un record en 2018 à 3,4M d’EVP  (+15% par rapport à 2017).

 

25/1/2018

 

&&         première escale d’un navire « YAMAL »  à  Dunkerque    &&

   

Après Montoir, où est arrivé hier un second navire de ce type, c’est Dunkerque qui a accueilli jeudi 25 janvier son premier méthanier brise-glace en provenance de Yamal LNG. Il s’agit du Boris Vilkitsky, second des 15 navires spécialement construits pour acheminer vers l’Europe et l’Asie le GNL produit par le nouveau champ russe.

Parti 13 jours plus tôt du terminal de Sabetta, sur la péninsule de Yamal, le Boris Vilkitsky a déchargé 165.000 m3 de gaz naturel liquéfié au terminal Dunkerque LNG. Mis en service le 1er janvier 2017, ce dernier appartient à EDF (65%), Fluxys (25%) et Total (10%). Présenté comme le second terminal méthanier d’Europe continentale, le site, raccordé aux marchés français et belge, offre une capacité de regazéification de 13 milliards de m3 par an, ce qui équivaut à environ 20% de la consommation annuelle de la France et de la Belgique en gaz naturel.

 Dunkerque LNG précise que le Boris Vilkitsky est le quatrième méthanier affrété par le groupe Total pour approvisionner le terminal nordiste depuis son démarrage commercial. Total qui est également actionnaire à 20% de Yamal LNG, société détenue majoritairement par le Russe Novatek (50.1%) et dans laquelle sont également présents les Chinois CNPC (20%) et Silk Road (9.9%).  

 Source Mer et Marine

 

1/1/2019

 

&&      L’activité des ports français 2017      &&

 

 

 

En 2017, le trafic maritime français s’établit à 352,5 Mt de marchandises traitées dans les ports métropolitains, ce qui représente une progression de + 6 % par rapport à 2016. Elle intervient après plusieurs années de stagnation consécutives à la crise économique de 2008 : entre 2011 et 2016, le tonnage traité dans les ports maritimes français a diminué en moyenne de 0,8 % chaque année. Cette reprise est essentiellement portée par le trafic de rouliers et de conteneurs. En 2017, Marseille demeure le premier port français (80,4 Mt), devant Le Havre (72 Mt), Calais (50,6 Mt) et Dunkerque (50,2 Mt). Marseille et Le Havre maintiennent depuis plusieurs dizaines d’années leur position à la tête du système portuaire français. Ils subissent néanmoins la concurrence des autres ports européens (Rotterdam, Anvers, Hambourg). Les ports français échangent avec tous les continents, même si le marché européen représente naturellement une part importante du trafic (36 %).

https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lactivite-des-ports-maritimes-francais-repart-en-2017

&&      TANGER  - MAROC      &&

 

 

 

 Les deux terminaux à conteneurs de Tanger Med 1 ont traité 3,31 millions d'EVP en 2017 et le port a dépassé pour la première fois les 50 millions de tonnes annuelles.

 

  Sa progression de 15 % lui a permis de traiter un trafic global de 51.328.150 tonnes en 2017, année de son dixième  anniversaire.

 

  Le conteneur a lui aussi atteint un nouveau record, tant sur le plan du nombre de boîtes chargées et déchargées, 3.312.409 EVP (+ 12%), que sur celui du tonnage, 37,404 millions de tonnes (Mt), contre 31,49 Mt en 2016 (+ 19 %).   

 

  Les deux terminaux (TC1 et TC2) tournent à plein régime. La deuxième phase de développement du port va ajouter à partir de 2019 deux autres terminaux de 1,3 et 4,2 millions d'EVP de capacité qui soulageront Tanger Med 1 et soutiendront la forte croissance du port.

 

  L'Afrique est le premier continent avec lequel échange Tanger Med (35 % des volumes), devant l'Europe (25 %),            l'Asie (23 %) et l'Amérique (8 %). Plus de 90 % du trafic conteneurisé de Tanger Med provient de volumes transbordés.  Le hub tangérois distribue principalement l'Afrique de l'Ouest.

 

  Le trafic roulier de poids lourds à destination et en provenance de l'Europe via l'Espagne, dont Tanger Med est quasiment l'unique point de passage marocain (97 % du trafic international), a enregistré une croissance de 9 % en unités TIR (transport international routier), soit 286.538 véhicules, et de 14 % en masse (7,08 Mt). Le port attribue cette évolution aux croissances des exports industriels de 10 % et agroalimentaires de 11 %.

 

20/08/2016

 &                 « DUNKERQUE LNG »  OPERATIONNEL                  &

 

En provenance de Ras Lafan au Quatar, le « Murwab » , battant pavillon des iles Marshall,  a inauguré le terminal LNG les 23 et 24 janvier 2017 en déchargeant 190.000m3 de gaz liquéfié, première cargaison commerciale.

 

     LNG  «Murwab           

 

 

     315 x 50m

 

      DW 121.843t              Navire construit en 2008

 

Avec l’arrivée du « Madrid Spirit », le vendredi 8 juillet 2016, navire méthanier armé par un équipage espagnol de la société Teekay, le terminal LNG de Dunkerque avait accueilli son premier méthanier et ses quelque 130 000 m3 de GNL en provenance de l’usine de liquéfaction de Bonny, au Nigéria. Ceci lui avait permis de réaliser la mise en service industrielle de l’installation, après quatre ans et demi de construction et  mise en froid partielle à l’azote à -110°C).

« Dunkerque LNG » est une filiale d’EDF à 65%, de Fluxys à 25% (un groupe d'infrastructures de transport de gaz naturel indépendant, basé en Belgique et présent à travers l'Europe) et de TOTAL à 10%. La construction du terminal a été décidée le 27 juin 2011.

08/07/2016

 

Première escale au Terminal LNG de  DUNKERQUE

 

(Bloomberg) — Le terminal de gaz naturel liquéfié de Dunkerque  a reçu sa première cargaison vendredi, portant à 4 les installations d’importation du pays pour ce combustible, alors que le marché est surabondamment fourni.

 

Le «Madrid Spirit », un pétrolier de 285 mètres de long, a délivré une cargaison en provenance du Nigéria pour le compte d’Electricité de France SA, qui détient 65 % du projet appelé « Dunkerque LNG ».

 

Un second navire est attendu le mois prochain et le terminal sera testé avant le début des opérations commerciales fin septembre.

 

La mise en service du terminal à l’ouverture de la Manche près de la Belgique coïncide avec davantage de méthaniers à destination de l’Europe alors que la demande faiblit partout et que les prix des carburant s’effondrent. Les importations de GNL européennes devraient augmenter d’environ  13% pour s’élever cette année à 45 millions de tonnes, selon l’énergie Aspects Ltd., un consultant de l’industrie à Londres.

 

 Avec un excès mondiale de carburant qui devrait culminer en 2020, la capacité de production dépasserait la demande d’au moins 29%..

 

Dunkerque recevra environ 20 pour cent de tout le gaz consommé en France et en Belgique, selon le site web d’EDF. Le gaz du terminal peut être livré en Belgique et en Europe du Nord-Ouest via un nouveau pipeline récemment construit. Les autres partenaires du terminal les autres actionnaires sont  SA Fluxys et Total SA. La cconstruction de installation a débuté  en 2011.

 

                                               Source G Captain