15/4/2020

 

&&   PARTENARIAT ENERGY OBSERVER CMA CGM   &&

 

 

 

Le Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, pionnier de la transition énergétique, s’associe à Energy Observer, premier navire hydrogène autour du monde.

 

 

Ambition commune : un transport maritime zéro émission

 

 

             Ancien bateau de course de légende, Energy Observer est une véritable plateforme expérimentale des énergies de demain. Il parcourt le monde pour accélérer le déploiement des solutions les plus innovantes pour l’environnement.

 

« Notre partenariat a pour objectif de favoriser l’émergence d’énergies plus propres et plus durables pour supprimer les émissions de CO2, les gaz à effet de serre et les polluants atmosphériques. Il vise à expérimenter, tester et développer des solutions énergétiques basées sur l’hydrogène, le solaire, l’hydrolien et la propulsion vélique. »

                                                                                                             VOIR le site

15/4/2020

 

&&               ODEEP  ONE               &&

 

On pourrait titrer: « l’eau de mer à boire ! »

 

En 2013 le Cdt régis Revilliod créée la Sté OFW Ships (Ocean Fresh Water Ship), objectif produire une boisson à partir de l’eau de mer partant que la ressource est inépuisable ! Appelé aussi Marine Bottling Plant (MBP),  son navire puise l’eau dans  les profondeurs marines où elle est pure et riche  minéraux.

 

En 2018, après bien des difficultés pour trouver des financements, en particulier des instances publiques,  le groupe obtient le soutien de poids d’un  fonds d’investissement. Ocean Fresh Water est rebaptisée OFW ships et achète son premier navire usine un ancien ferry soviétique transformé depuis 2019 pour installer tout le système de pompage, filtration …et embouteillage.

 

Et le 18 janvier 2020, le Figaro titrait :

 

 « Le bateau français qui transforme l’eau de mer en boisson ».

 

« Dimanche dernier, à 21h50, une première bouteille sortait des entrailles du « Odeep One », nouveau bateau usine français, à environ 200 kilomètres au large de Marseille. Son contenu? De l’eau... de mer, passée par différents traitements naturels pour retirer le sel. Son goût? Finalement assez classique, avec une certaine sensation de fraîcheur au premier abord, puis une douceur finale assez surprenante, mais en rien écœurante, comme Le Figaro a pu le tester avec des bouteilles produites ces derniers mois dans la même zone. »

 

11/8/2019

 

&&         Internet des Objets  -  KINEIS        &&

 

CLS et le CNES, avec le système ARGOS, ont été précurseurs de l’IoT dans les années 80. CLS localisait des objets connectés par satellite avant l’apparition du GPS et de Galiléo. Fort de 40 ans d’expérience en localisation et collecte de données, KINEIS  se positionne comme un acteur majeur du spatial, Kinéis propose la seule connectivité globale du marché pour l’industrie des objets connectés (IoT).

 

Kinéis est un opérateur satellitaire indépendant et privé, fournisseur de connectivité, filiale de CLS. Nouvel acteur du «newspace», lentreprise propose une nouvelle connectivité spatiale pour le domaine de l’IoT.  Kinéis localise et collecte de la donnée en tout point, sous toutes les latitudes, quelles que soient les conditions.

 

Kinéis s’appuie sur une nouvelle constellation satellitaire, constituée de 20 nano satellites, basée sur une technologie de communication inédite. Cette constellation sera placée en orbite en 2021.

 

Avec Kinéis, n’importe quel objet (un container par exemple, voir la video ) pourra bénéficier d’une connectivité universelle, globale, simple, bas débit et basse consommation, fiable et ultra compétitive. Loisirs extrêmes, agriculture, pêche, logistique, plaisance mais aussi science sont autant de secteurs d’activités qui pourront s’appuyer sur les services de Kinéis.

 

24/2/2018

 

&&         ACCORD  GTT / CMA CGM           &&

 

 

Dans un entretien accordé à La Tribune, le PDG de GTT Philippe Berterottière explique comment il a convaincu CMA CGM de se lancer dans le GNL. Et ce malgré un surcoût estimé à 10% par rapport à navire classique.

 

Une très belle histoire et une grande première mondiale... d'ailleurs saluée par le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne. De quoi parle-t-on? De la méga-commande de CMA CGM à un chantier naval chinois de neuf plus gros porte-conteneurs jamais construits, capables de transporter chacun 22.000 conteneurs (contre 21.000 actuellement), et qui vont fonctionner au GNL (gaz naturel liquéfié).

 

 

GTT   1964:  “Pythagore”: 630 m3 (2 tanks)

 

Derrière cette commande incroyable, il y a GTT (Gaztransport et Technigaz), une société d'ingénierie française, leader mondial dans les systèmes de confinement pour le transport par voie maritime et le stockage en conditions cryogéniques du GNL. Détenue par Engie à 40,41% et cotée sur Euronext (48,6% de flottant), elle a réalisé 235,6 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016.

 

 

http://www.gtt.fr/fr/qui-sommes-nous/histoire

 

http://www.onthemosway.eu/wp-content/uploads/2015/06/GTT-Training-Membrane-Tanks.compressed.pdf