INFORMATIONS LOCALES


Région SUD-AQUITAINE et NORD-ESPAGNE



&&&&&&&



10/2/2018

 

&&        Disparition de Pierre Agnes  PDG de Quicksilver        &&

 

Pierre Agnès, le président directeur général du groupe de Boardriders Inc, possédant les marques Quiksilver, Roxy et DC Shoes, est disparu en mer le 30 janvier devant Hossegor où son embarcation  le "Mascaret III", a été retrouvée échouée au nord de la plage de la Gravière.

 

Seul à bord, il avait quitté le port de Capbreton à l’aube pour pêcher le chipiron par mer formée jusqu’à 2.5m de creux. Un épais brouillard régnait sur zone, le bateau se serait-il rapproché trop près du rivage ? Malmené par les déferlantes son skipper serait passé par-dessus bord ?

Originaire et habitant de Capbreton, Pierre Agnès avait été membre et capitaine de l'équipe de France de surf dans les années 80. Plus de 1000 personnes, anonymes et célébrités, ont assisté à ses obsèques dans l’église Saint-Nicolas ou sur le parvis où un écran géant avait été dressé. Son ami Kelly Slater, 11 fois champion du monde était assis aux premiers rangs.

 

 

10/8/2017

 

&        Mr J.L.VASLIN  QUITTE  BAYONNE         &

 

Le 31 juillet à la sous-préfecture de Bayonne a eu lieu de pot de départ de Mr Jean-Luc VASLIN, en présence de Mr Eric Morvan préfet des Pyrénées-Atlantiques  et de Mme Catherine Seguin sous-préfète de Bayonne. Arrivé à Bayonne il y a 9 ans avec la casquette de Directeur Interrégional des Affaires Maritimes, un an plus tard dans le cadre de la RGPP, il s’en voyait remettre une deuxième , celle de Directeur Adjoint des Territoires et de la Mer des Pyrénées Atlantiques, et devenait Délégué Mer et Littoral pour nos deux départements. Une longue carrière à Bayonne émaillée de nombreux incidents, avec les accidents à répétition de ces 3 dernières années qui l’ont privé par deux fois de participer à nos A.G. : le  5 février 2014 l’échouement spectaculaire du « Luno » en avarie totale venu se briser sur la digue de la plage des cavaliers heureusement sans conséquences humaines, le 4 mars 2015 le chalutier  turballais "Cintharth" s'échouait à l'entrée du port de Ciboure et la même nuit une barge s’échouait aussi dans la baie de Socoa.

En 2016 le « Modern Express » à la dérive dans le golfe de Gascogne avec une gîte incroyable menace de venir s’échouer du côté de Vieux-Boucau. Fort heureusement, in extrémis, la remorque est enfin passée dans des conditions dantesques et le roulier sera acheminé à Bilbao.Ouf !

 

Présent à notre A.G. le 28 mars, il nous avait fait part de son probable  changement d’affectation. C’est chose faite,  cap sur la Guadeloupe pour 4 ans …et probablement d’autres péripéties. Nous lui souhaitons très amicalement de bons alizés !

 

 

5/2/2017

 

&      LE PORT DE BAYONNE SORT LA TÊTE  DE L’EAU        &

 

Avec 2,33 millions de tonnes, le trafic du port de Bayonne a légèrement augmenté en 2016, de 0,5 % en un an, grâce notamment à un rebond des vracs pétroliers.

 Mais c'est le début de l’inversion de la courbe, après un recul de 10,7 %, et ce « mal­gré la fragilité des marchés commer­ciaux et le ralentissement des récoltes de manière générale », souligne l’exploitant, la CCI. Une reprise du tra­fic qui devrait être durable, car des projets d’investissements doivent se concrétiser en 2017, notamment Celsa, qui doit démarrer l’installation du premier de ses deux laminoirs à chaud au cours du premier semestre.                                                                                                                                                        Source « Sud-Ouest »

9/1/2017

 

&         CIBOURE CHANGEMENT A LA BARRE DE  L’AMMAC        &

 

Après dix-sept ans de service, Jean-Baptiste Mourguy passe le relais à Roger Quittic. L’ancien proviseur du lycée maritime veut continuer à aider les forces vives de la mer.

 

 

Ces deux-là se connaissent depuis quelques marées… « Jean-Baptiste Mourguy était mon professeur à l’école de pêche de Marinela ! » rembobine Roger Quittic, qui n’était pas encore mousse à l’époque. C’était il y a cinquante ans. Battitt Mourguy, lui, était un patron de pêche très respecté. On ne tient pas la barre de thoniers mythiques comme le « Sopite » ou l’« Iraty » sans maîtriser l’art du commandement.

 

Après dix-sept ans à la tête de l’association, Jean-Baptiste Mourguy a décidé de passer la main à Roger Quittic, son ancien élève. « J’ai succédé à Roger Pepeder en 2000 (1). Je ne pensais pas rester aussi longtemps », s’étonne le pêcheur, qui prépare sa succession depuis quelques mois maintenant. C’est lui qui voulait insuffler du sang neuf dans l’association. L’assemblée générale d’hier a permis de valider le nom du nouveau capitaine.

 

L’ancien patron de pêche peut passer le relais en toute tranquillité. Car Roger Quittic connaît tous les secrets du port. Et tous les prénoms de ceux qui le font vivre. Ancien patron de pêche lui aussi, le Cibourien a passé sa vie à transmettre ses connaissances aux jeunes générations. Il a dirigé le lycée maritime pendant vingt-deux ans avant de prendre sa retraite en 2011.

 

Amicale ouverte aux actifs

 

À noter que l’Amicale organise une permanence hebdomadaire tous les vendredis, de 10 heures à midi, dans son local situé entre le magasin de La Basquaise, et l’entrée de la Grillerie.

 

            Source: Anaud Dejeans a.dejeans@sudouest.fr

 

07/108/16

 

&        CRYSTAL SYMPHONY          &

 

 

     Paquebot à BORDEAUX

 

 

Voir la vidéo d’un reportage dans l’émission du 5 octobre « des racines et des ailes » sur France3, de l’entrée du « Crystal Symphony » dans le port de Bordeaux, assurée par Jérôme LAMBERT et Jean-Marie TETRE, pilotes de la Gironde. 

http://pluzz.francetv.fr/videos/des_racines_et_des_ailes_,146614599.html

07/08/16

 

 &      VALLEE D’ ASPE      &      

 

Jeudi 4 Août - 8h à URDOS dernier village avant le tunnel et le col du Somport! Scène de vie quotidienne en été. Jolie pagaille quand les randonneurs s'arrêtent pour stationner brièvement afin d’acheter leur pain avant de grimper vers les lacs et sommets de la vallée d'Aspe. Piétons, cyclistes, automobilistes ne sont pas rois !
Klaxon, invectives, insultes, spectacle garanti.
Les camions amènent le maïs Gascon à Canfranc d'où il repartira en train pour Barcelone selon le témoignage d'un habitant.
Et nous et nous? On paye des impôts pour élargir, entretenir la route, soigner les blessés, et quid de la pollution....pauvre vallée. Au fait, pourquoi ce bisness par Barcelone? Bayonne, Bordeaux, Sète seraient-ils trop chers, pas assez fiables?

 

 

Une note d’espoir tout de même : depuis le 26 juin 2016  les trains circulent à nouveau en vallée d’aspe jusqu’à Bedous. Inaugurée en 1928, la ligne Pau-Canfranc a cessé de fonctionner en 1970 suite au déraillement d’un train de marchandises ayant provoqué la destruction d’un pont près de Lescun au sud de Bedous. Le trafic à destination de Bedous a continué jusqu’en 1985 date à laquelle la SNCF décida de fermer définitivement la ligne. La région « Nouvelle-Aquitaine » pourrait pousser la réouverture totale jusqu’à Saragosse.

 

22/06/2016

 

-    Le BELEM à BORDEAUX    -    

 

Cette photo prise par Alain Liadouze, un de nos membres sympathisants,  depuis la toute nouvelle Cité du Vin à Bordeaux , alors que le 3 mâts s’apprête à passer sous le pont J. Chaban Delmas.

02/08/16

 

 &                        NAUFRAGE  du «SAMATHEO »                        &     

 

 

       Nos amis pêcheurs endeuillés : un jeune matelot de 25 ans, originaire de La Rochelle et père d'un petit garçon de 4 ans, a perdu la vie dans l'incendie du fileyeur "Samatheo" vendredi, dans la fosse de Capbreton.

 

Le « Samatheo » a pris feu, vendredi soir 29 juillet au large de Vieux-Boucau, alors qu’il faisait route pour Mimizan. Il avait quitté son port d’attache, Saint-Jean-de-Luz, dans l’après-midi.

 

Le fileyeur, construit en 2002, était en résine et non en bois. Le plastique a fondu très rapidement ne laissant pas d'autre alternative à l'équipage que de sauter par-dessus bord.

 

Deux naufragés ont pu être récupérés par hélicoptère. Peu après 21 heures vendredi, la vedette des douanes a pris en charge les deux autres marins, dont le Rochelais, alors inanimé. Il n'a pu être sauvé.

 

 

07/07/16

 

Foyer ESCALE-ADOUR  Généreux Corsaires 

 

             Ce vendredi 1er juillet à Bayonne, les corsaires basques, après une visite de la drague « Hondarra » à quai rive gauche, sont passés de l’autre côté de l’Adour pour se rendre sur les quais de Tarnos où ils ont offert un chèque de 1500€  au président d’Escale-Adour François Cazeils qui était entouré des bénévoles qui accueillent les marins en escale. A cette occasion ils ont intronisé membre d’honneur des Corsaires basques Bernard Sanglar bénévole et trésorier du foyer.

 

 

10/5/16

 

 

PAQUEBOTS DE CROISIERE à BORDEAUX

 

 

Du centre-ville au Verdon, en passant par le terminal de Bassens, le port de Bordeaux connaitra en 2016 une activité record dans le domaine de la croisière. Pas moins de 50 paquebots y sont en effet attendus cette année, pour plus de 80 journées à quai...

 

                                                                                              Source Mer et Marine

 

 


N0vembre  2015   

DRAGUE MIXTE HONDARRA

 

Le 31 Octobre 2015,  la drague HONDARRA a été baptisée  sous la présidence d’André Garreta,  Président de la C.C.I. de Bayonne Pays Basque,  et en présence d’Alain Rousset  Président du Conseil Régional Aquitaine.

La marraine du navire n’était autre que la journaliste, animatrice d’émissions télévisées,  Anne-Sophie Lapix, et la bénédiction fut célébrée par l’aumônier de la mer Mikel Epalza.



Hondarra signifie sable en langue basque.

Le constructeur est  le chantier naval de Murueta, l’armateur la CCI de Bayonne.

La drague est arrivée à Bayonne le 8 septembre 2015 sous pavillon espagnol.

Le montant de l’investissement s’élève à 13 960 000€, 82% par la CCI et 18% par l’Europe (fond européen de développement régional.

Longue de 62m, large de 13.4m, d’une puissance moteur 2 x 1270 kW,  la drague peut travailler jusqu’à 20m de profondeur et emporter 1300m3.

Une nouvelle organisation des opérations de dragage et de remorquage a été mise en place par la CCI, afin de mutualiser les moyens humains nécessaires  à l’exploitation, l’entretien et la maintenance des deux navires HONDARRA et BALEA. Thomas de RECY, qui a été le premier capitaine du remorqueur BALEA, a été engagé comme Capitaine d’Armement et 14 marins ont été recrutés.

 

***********

Septembre  2015   

PORT DE BAYONNE TRAFIC 2014

 

Le trafic du port de Bayonne s'est stabilisé à 2 602 433 tonnes.

D'une part, le port subit la poursuite de la baisse prévue de certains trafics tels que le soufre liquide qui a cessé d'être exporté suite à l'arrêt de l'extraction du gaz de Lacq, et le pétrole brut, dont le gisement de Lacq se tarit.

D'autre part, certains industriels connaissent encore les effets du contexte économique difficile que nous traversons.

 

Des perspectives s'ouvrent en revanche pour certains trafics comme la filière bois grâce à l'import, et les trafics de vracs solides comme le maïs, le quartz, les engrais et l'arrivée d'un nouveau trafic de coke de pétrole.

 

           

                BALEA


La CCI a choisi  d’organiser son propre service de dragage et remorquage,  entretien, maintenance, exploitation du remorqueur portuaire Balea et de la drague mixte Hondarra (qui doit être livrée en septembre),  et de recruter les personnels marins nécessaires  à l’armement des deux navires.

Selon la CCI, dans un contexte économique difficile qui impacte le trafic du port (en recul de 2 millions de tonnes entre 2009 et 2014),  l’obtention d’un rôle collectif permettra de mutualiser les moyens nécessaires à l’armement des deux navires.

Cette décision met fin à la gestion du Balea par le groupe Chambon

 

Juillet 2015    Source le « Marin »

 

                                                                                    *******************

 

 

Fêtes de la mer – Capbreton 9 juin 2015


LA PINASSE  CAPBRETONNAISE



De Gauche à droite, les fondateurs membres du bureau (il manque Armelle BARBE) :


Bernard DUCHON, Jean-Claude DUVERT, Michel SORIN, Jacques DARRIEUX, Jean LAFITTE, Alain DUVIELLA.

 

Photo prise par Ronald Fitte,  Cale Fanny à Capbreton devant le célèbre « CHIPIRON ».





 

 

POUR  SOUTENIR L’ASSOCIATION :



Site internet : http://www.pinassecapbreton.com/

 

 

 

 


Dans la presse – Mai 2015